CONTRAT D’ALLIANCE

Dans le cadre des élections législatives de 2017, plusieurs dizaines de mouvements politiques écologistes, citoyens ou encore fédéralistes ont décidé d’unir leurs forces afin de proposer à notre pays une alternative aux partis traditionnels.

Ce rassemblement autour de valeurs communes et de priorités programmatiques partagées se traduira par une labélisation des candidats et des mouvements sur la base d’un « contrat d’alliance » à respecter par les signataires.

Cette coopérative, initiée dans le cadre des législatives, a vocation à s’inscrire durablement dans le paysage politique.

Les candidats s’engagent à siéger dans le même groupe parlementaire qui serait constitué à l’issu des élections.

VALEURS COMMUNES

Cette initiative est inspirée des valeurs de coopération, d’éthique et de responsabilité.

Chaque mouvement et candidat se reconnait dans les valeurs suivantes.

  • Agir au service de l’intérêt général et dans l’intérêt premier des générations futures
  • Proposer un modèle de société durable qui réconcilie prospérité, bien être et solidarité. Une société qui privilégie la coopération.
  • Réconcilier les objectifs à court terme et les objectifs à long terme
  • Placer l’intérêt du bien commun avant toute ambition personnelle.
  • Défendre les valeurs républicaines : liberté, égalité, fraternité et laïcité
  • Croire en la responsabilité individuelle et le nécessaire équilibre des droits et des devoirs.
  • Considérer comme essentiel de conduire des politiques de solidarité ambitieuses
  • Souhaiter une démocratie plus représentative avec des citoyens plus impliqués
  • Dépasser le clivage traditionnel droite-gauche
  • Refuser tout compromis avec les mouvements non républicains ou anti-européens
  • Lutter contre toutes les discriminations, les actes et propos xénophobes ou racistes. S’engager pour l’égalité femme-homme.

DES ELUS EXEMPLAIRES

Chaque candidat doit avoir un casier judiciaire vierge et s’engager à être un élu éthiquement exemplaire tout au long de son mandat.

Durant la campagne les candidats doivent déclarer dans leur communication électorale, leurs liens éventuels avec des groupes d’intérêts privés à vocation lucrative ou avec des associations.

Les signataires, une fois élus s’engagent :

  • A ne pas cumuler de mandats
  • A indiquer publiquement le détail de leurs choix pour l’utilisation de la réserve parlementaire 
  • A rendre public une fois par an le détail de l’utilisation de leur Indemnité Représentative de Frais de Mandat
  • A ne pas recevoir de lobbies
  • A refuser tous cadeaux ou invitations de complaisance
  • A ne pas employer de membres de leur famille en tant que collaborateurs parlementaires
  • A ne pas se représenter plus de deux fois pour le même mandat
  • A être transparent sur ses liens avec toutes organisations afin d’éviter tout conflit d’intérêt
  • A publier avant et après chaque mandat leur patrimoine

ORIENTATIONS PROGRAMMATIQUES

Chaque mouvement et candidat s’engagent intégrer dans son programme de campagne les priorités suivantes (en complément des siennes).

  • Moraliser la vie politique - Mettre en place une démocratie renouvelée et participative – Introduire une dose de proportionnelle significative dans les élections nationales et locales
  • Engager la France dans un nouveau modèle de prospérité basé sur le développement d’activités vertueuses d’un point de vue économique, social et environnemental
  • Améliorer le bilan le bilan écologique la France en diminuant l’empreinte de la population - Accélérer la Transition écologique, énergétique et numérique.
  • Permettre une véritable décentralisation en donnant une autonomie maximale aux régions et aux collectivités - Oeuvrer pour les territoires oubliés, qu’ils soient ruraux ou urbains
  • Mettre en place un véritable contrôle des systèmes bancaires et monétaires
  • Refonder une Europe fédérale et citoyenne
  • Privilégier une diplomatie française forte plutôt que l’interventionnisme militaire - Mettre en place avec les pays démocratiques une coopération décentralisée gagnant-gagnante ambitieuse avec ceux qui sont les plus en difficultés et confrontés à des exodes migratoires importants.
  • Réorienter l'éducation vers l'apprentissage de l'autonomie, de la responsabilité et du vivre ensemble
  • Mettre en place une politique de la santé plutôt que de la maladie - Faire de l’enjeu santé-environnement une priorité nationale
  • Lutter sans concession pour l’égalité femme-homme, contre toutes les discriminations et injustices, et pour une véritable équité républicaine
  • Mener une politique engagée en faveur de la protection animale